L’Apple Watch aura moins de fonctions santé que prévu

Apple Watch 6 LApple Watch aura moins de fonctions santé que prévu

Prévue au départ pour être une montre connectée essentiellement basée sur les fonctions de santé et de fitness, l’Apple Watch devra finalement se contenter d’être un simple compagnon de l’iPhone avec un moniteur d’impulsion beaucoup plus simple et un podomètre.

C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Wall Street Journal qui explique que les dirigeants d’Apple se sont finalement contentés de bien moins que ce qu’ils avaient prévu au départ pour la montre pommée.

D’après le journal américain, le développement de l’Apple Watch débuté il y a quatre ans était essentiellement axé sur des fonctions santé et fitness. La montre devait ainsi être un produit très évolué, capable de mesurer l’activité du cœur, le niveau de stress, la pression sanguine, et bien d’autres analyses physiques.

Mais les dirigeants d’Apple se sont très vite heurtés à des difficultés techniques ou en rapport avec la législation : certaines technologies se sont montrées défaillantes ou trop complexes, d’autres auraient pu faire l’objet d’une régulation par les autorités. Le capteur de mesure de la conductivité de la peau par exemple retournait des résultats trop aléatoires, influencés par la nature de la peau de l’utilisateur (peau sèche, trop de poils…). Le projet de l’Apple Watch avait même fini par être traité en interne de « trou noir » qui pompait un maximum de ressources.

Le projet a tout de même été mené à terme sous l’insistance de Jony Ive. Mais pour ce premier modèle prévu pour Avril prochain, il faudra se contenter de peu en matière de santé et de fitness. Nul doute cependant qu’Apple redressera la barre avec les modèles suivants.

Le WSJ rapporte également qu’Apple a commandé à ses fournisseurs entre cinq à six millions d’Apple Watch pour le premier trimestre. Ce stock devrait être constitué à moitié des modèles Sport (à 349$), un tiers serait consacré à la version en acier inoxydable, et le reste à la version Edition.

Pensez-vous que l’Apple Watch est moins attrayante sans ses nombreuses fonctions de santé ?

Source

12 réflexions sur “L’Apple Watch aura moins de fonctions santé que prévu”

  1. ou pas,

    il est très claire depuis le début qu’à part le cardio fréquence mètre et le force touch, rien d’autre n’allait être présent

  2. Moi depuis la toute première fois ou j ai entendu parler de la montre, je me suis demandé, en espérant que ça soit vrai, que la montre qui doit être connectée à l’iPhone pour pleinement l’utiliser, puisse fonctionner pour répondre un a appel via la montre. (Un peu façon James Bond). Par exemple en conduisant, on est en mains libres et que l’on puisse parler dans le micro de la montre sans avoir à sortir le portable. Sans ça, je passerai mon chemin.

  3. Il ne faut pas tout mettre dans le premier modèle sinon on verra quoi comme évolution l’année prochaine . Ça serait se tirer une balle dans le pied et il faut que ça rapporte un max

  4. Un smartphone c est génial, versatile et très utile au quotidien . Une smartwatch c est une vu de l esprit très limité et relativement inutile au quotidien . Un joujou quoi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page