Les applications fitness iOS ne préparent pas assez à l’effort

i run1 e1441711597937 Les applications fitness iOS ne préparent pas assez à l’effort

Selon l’Université de Floride, les différentes application de fitness proposée sur l’App Store, au nombre de trente, présentent un danger pour l’utilisateur. Pour cause, les programmes proposés ne préparent pas suffisamment à l’exercice physique.

L’institut a testé ces applications selon les critères du guide de l’American College of Sports Medicine, une référence en la matière. L’ouvrage sépare les exercices en différentes catégories : aérobie, résistance, force et souplesse.

Si la plupart des logiciels étudiés prennent relativement bien en charge les trois premières sections, la souplesse est en revanche totalement laissée pour compte par les deux tiers des applis.

De fait, les usagers pratiquant le sport uniquement par l’intermédiaire de ces applications fitness s’exposent à des déchirures musculaires, des claquages, ou tout simplement un mauvais développement musculaire. Pour l’heure, l’iPhone et ses applications dédiées ne remplacent donc pas une véritable pratique sportive.

Vous êtes-vous déjà blessé en utilisant une application fitness ?

Source

4 réflexions sur “Les applications fitness iOS ne préparent pas assez à l’effort”

  1. Ce n’est pas l’iPhone qui ne remplace pas la pratique d’une véritable activité sportive, mais les applications dédiées qui sont incomplètes comme base d’entraînement sportif.

    Ensuite, la phrase signifie que le fait d’être sur son iPhone n’est pas compté comme activité sportive … heureusement que de jouer a CandyCrush n’est pas compté comme tel ! :) Bel article mais la dernière phrase n’est pas bien construite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page