Apple détient 181 milliards de $ à l’étranger

Par Bastien , le 7 octobre 2015 , mis à jour le 7 octobre 2015 , 3 commentaires — Apple, argent, etats unis, microsoft - 1 minute de lecture

apple argent Apple détient 181 milliards de $ à létranger

Selon une étude publiée par les ONG Citizens for Tax Justice et U.S. Public Interest Research Group Education Fund, les 500 plus grandes multinationales américaines détiennent 2,1 billions de dollars à l’étranger. Apple est en tête de ce classement avec 181,1 milliards de dollars hors du territoire.

La Pomme est suivie par General Electrics et ses 119 milliards de dollars répartis dans 18 pays. En troisième position, on retrouve Microsoft et ses 108,3 milliards.

Cet exil monétaire permet aux entreprises d’éviter de payer des impôts en Amérique. Au total, cet argent rapatrié coûterait 620 milliards de dollars de taxes aux entreprises, toujours selon la même étude. 

Cette technique est très utilisée puisque 60% des 500 entreprises du classement possèdent au moins un compte aux Bermudes ou dans les îles Caïmans.

Que pensez-vous de cette pratique ? Est-elle morale ? 

Source

Bastien

Rédacteur web spécialisé dans les nouvelles technologies (smartphones, objets connectés, réalité virtuelle, Big Data, Cloud computing, intelligence artificielle...).

Commentaires

Le 7 octobre 2015 à 13 h 17 min, Blue wizard a dit :


Ce n'est pas choquant puisque la mondialisation le permet mais a trop abuser même les gouvernements commence a regarder les paradis fiscaux un peu de travers car ils se rendent comptent qu'ils perdent trop. Ce que la mondialisation permet est choquant ! Apres la mondialisation et la libre circulation des capitaux et toutes les dérives qui en découlent, a quand une la transparence et la mondialisation de la fiscalisation et du social ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 7 octobre 2015 à 14 h 25 min, Philou25 a dit :


Normal, on met pas tous ses oeufs dans le même panier.
Mais comme dit @Blue Wisard c'est le capitalisme et la mondialisation qui est montrée du doigt, mais après si les autres le font, cela paraît légitime. Mettez-vous à leur place, si vous aviez plein de tunes, vous feriez quoi ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 7 octobre 2015 à 15 h 56 min, PtiSake a dit :


Il ne faut pas remettre en cause la mondialisation et le capitalisme, ni même les entreprises qui uttilisent ces failles. Ce sont nos dirigeants qui doivent courageusement définir des règles globales qui s'appliqueront non pas aux pays mais à toute la planète. Mais entre les revendications souverainistes, le manque de controle des règles, les préoccupations à court termes, je me dit que tout cela n'est pas pret d'arriver...


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.