Des banques australiennes font barrage à Apple Pay

Australian money 780x501 Des banques australiennes font barrage à Apple Pay

Apple Pay est désormais disponible en Australie depuis quelques jours pour les clients American Express, mais la Banque centrale d’Australie (RBA) vient d’être amenée à examiner le comportement supposé anti-concurrentiel de grandes banques australiennes refusant de proposer la solution de paiement d’Apple – privant donc leurs clients d’un moyen de paiement numérique.

Un soutien politique pour Apple Pay

Le porte-parole du parti travailliste australien sur les questions d’innovation numérique, Ed Husic, pourtant connu pour avoir critiqué Apple par le passé, a écrit à la fois à la RBA et à l’Association des banquiers australiens, faisant valoir que les banques de détail ont « effectivement boycotté » Apple Pay.

« Les consommateurs australiens ne devraient pas être privés de la possibilité d’utiliser des moyens de paiement qui sont disponibles pour les consommateurs du reste du monde.

Sans doute certains diront que ce comportement des banques est anti-concurrentiel. Pour ma part, je suis préoccupé par le fait que cela restreint l’accès des consommateurs à une plate-forme de paiement efficace et sécurisée. »

Ed Husic

Une remise en cause du monopole des banques

Ed Husic demande à la RBA de trouver un moyen de briser le monopole sur les produits de paiement détenu actuellement par les banques en Australie.

« Je demande instamment à la RBA – plus spécifiquement à la [Commission des systèmes de paiement] PSB – d’envisager l’introduction d’aménagements au cadre des systèmes de paiement national pour encourager une plus grande neutralité technologique et offrir plus de choix aux consommateurs. »

Ed Husic

Les partenaires d’Apple divisés

Mastercard s’est affiché comme désireux de rendre Apple Pay le plus largement disponible en Australie, mais son rival, Visa, se range du côté des banques australiennes. Comme avec d’autres pays, comme la Chine, l’un des principaux problèmes avec l’adoption d’Apple Pay semble être la commission que s’arroge Apple sur chaque paiement.

Une commission qui ne tient pas compte des disparités

Aux États-Unis, Apple toucherait environ 15 centimes pour chaque tranche de 100 dollars de transactions, tandis que les frais de transaction sont à environ 1 dollar pour 100 dollars. En Australie par contre, les banques obtiennent l’équivalent de seulement 50 centimes pour 100 dollars dépensés, alors qu’Apple exigerait toujours autant : 15 centimes, soit le double en termes de proportion, comparé aux États-Unis.

Qu’en pensez-vous ?

Source | Via

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page