Apple Watch : une mauvaise approche du secteur des wearables selon le PDG de FitBit

smartwatch fitbit Apple Watch : une mauvaise approche du secteur des wearables selon le PDG de FitBit

James Park, PDG de Fitbit, dans une interview publiée lundi décrit comment sa société a été en mesure de résister à ce que beaucoup considère comme une concurrence directe d’Apple en 2015, affirmant que la technologie du géant de Cupertino a pris un mauvais tournant avec l’Apple Watch.

Selon Park, les produits de santé de Fitbit sont dans une catégorie différente de celle de l’Apple Watch, qui emballe aussi des fonctions de suivi de conditionnement physique spécialisées. Les produits Fitbit sont souvent des dispositifs simples, monomode, tandis qu’Apple entasse un peu de tout dans sa smartwatch.

« Nous nous plaçons d’un point de vue du client. L’Apple Watch est une plate-forme informatique qui à la base représente vraiment la mauvaise façon d’aborder cette catégorie. »

La limitation des fonctionnalités de surveillance de l’activité, l’étape de comptage et d’autres tâches liées à la santé et un prix relativement bas font de Fitbit un produit de consommation moins intimidant qu’une onéreuse Apple Watch multi-fonctions. Fitbit propose ainsi 8 modèles allant de 50$ à 200$ pour le bracelet smartwatch-esque Blaze.

Fitbit a vendu 21,3 millions d’unités en 2015, soit près du double des 10,9 millions de l’année précédente. Aussi Fitbit sera particulièrement vigilant sur l’ajout de nouvelles fonctionnalités qui rapprocheraient ses bracelets de l’Apple Watch telles que les paiements mobiles et l’intégration de l’« Internet des objets ».

« Nous allons être très prudent quant à la façon dont nous inclurons ces choses au fil du temps. Je pense que l’un des principaux reproches aux smartwatches est que les gens ne savent toujours pas ce pour quoi elles sont bonnes. »

Cela étant dit, le succès actuel de Fitbit est en partie dû à Apple. Lorsque l’iPhone 4S a fait ses débuts en 2011 avec le support de la synchronisation d’accessoire via le Bluetooth 4.0, cette connectivité en temps réel a ouvert la porte à un grand nombre de nouvelles possibilités de suivi pour la remise en forme et donc à Fitbit.

Pensez-vous que l’Apple Watch a mal été pensée dès l’origine ? Partagez-vous la vision du PDG de Fitbit ?

Source | Via

3 réflexions sur “Apple Watch : une mauvaise approche du secteur des wearables selon le PDG de FitBit”

  1. Je pense que le seul concurrent de l’Apple Watch est l’Apple Watch. Quant elle arrivera à maturité, c’est à dire beaucoup plus autonome avec un watchOS plus performant alors beaucoup de ces compétiteurs devraient s’en inquiéter, à ce moment là, ils trouveront d’autres choses à dire qu’elles fait trop de choses.

    J’ai actuellement une montre connectée Withings Activité Steel, elle est certe jolie, elle est ronde, elle est à aiguille, par défaut elle suis la natation, la course et le suivi de sommeil c’est bien mais à mon égard c’est bien peu. Cette montre est faite pour ceux qui veulent un objet connecté à leur poignet histoire d’être dans le mouv’.

    Quand je fait du sport, que se soit la course à pied, du VTT, de la natation ou du ski, j’aimerais avoir plus de détails sur mes performances, voir même du coaching des nouvelles choses que j’essaie.

    La seule qui me retiens de passer à l’Apple Watch, c’est son AUTONOMIE:
    – Qu’elle soit autonome à l’iPhone
    – Qu’elle est une plus grande autonomie de batterie

    Quant elle remplira ces deux critères, je pense que Apple fera beaucoup d’ombres à certains.

  2. Pour répondre à maverick, l’autonomie de la watch est un faux problème, à moins d’être insomniaque et de travailler 24h par jour. L’autonomie est suffisante pour qu’on puisse l’utiliser quotidiennement sans avoir peur de manquer de jus. On aborde là la notion de potentialité, et non d’utilisation. C’est comme quand vous acheter une voiture : « oh zut, le compteur ne monte qu’à 180 km/h, comme si c’était la vitesse habituelle d’une voiture sur autoroute. C’est pour cette raison que la majorité des voitures affichent des compteurs qui montent à 220, alors qu’elles ne savent rouler qu’à 160 … c’est de la manipulation pour bobo pas très fut-fut. L’apple watch est la première incursion d’Apple dans le monde de l’horlogerie connectée, et faut avouer que c’est une belle première version. Elle truste d’ailleurs les ventes des montres connectées car justement sa force est de pouvoir l’ouvrir au développeur et de leur laisser tout le loisir d’inventer des nouvelles fonctionnalités. Vous pouvez utiliser votre montre sans iPhone, même s’il est certain que vous perdrez des fonctions. Les consommateurs ne se trompent pas : à moins d’être intéressé uniquement par la dimension sportive (et d’autres font cela très bien), l’apple watch est complète et répondra à des attentes très variées. Enfin quant au design, la photo ci-dessus n’est pas pour remettre en cause l’apparence de la montre pommée qui je trouve, même si elle n’est pas exceptionnelle avouons le, est malgré tout un bel objet….. Il est certain que le patron de Fitbit ne va pas dire que l’Apple watch est génial et que sa montre est pourrie … autant se tirer une balle dans le pieds.

    1. @mastok13

      Alors, excuse moi soit je n’ai pas été en profondeur dans mes explications, sois tu n’as pas bien saisie ce que j’ai écris.

      Je trouve l’Apple Watch magnifique en tout point vu et la comparaison que j’en fait avec la Withings donne plus de crédits à l’Apple Watch sur le fait qu’elle soit bien plus complète de ce qui existe actuellement sur le marché.

      Pour ce je fais, j’aurais aimé oui qu’elle ait une autonomie d’au moins 72 H car quand je part en général c’est pour plusieurs jours, d’où mon choix d’une Withings car elle est donnée pour une durée de 8 mois en autonomie, je n’ai pas besoin d’emmener des câbles, ça ne servirait toutes façons a rien.

      Dans la version 2 de l’Apple Watch si elle devait arriver, si Apple propose même une autonomie de batterie de 48H, je sauterais dessus sans hésiter d’aucune mesures.

      Voilà en substance ce que je voulais dire sans te paraître bobo…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page