Trump : la fabrication de l’iPhone en Amérique impossible ?

usine iphone 850x425 Trump : la fabrication de liPhone en Amérique impossible ?

Selon le WSJ, il est impossible de fabriquer l’iPhone en Amérique plutôt qu’en Chine, malgré la volonté de Donald Trump. D’après les fournisseurs d’Apple, ce défi est bien trop difficile à relever. 

Il y a quelques mois, Tim Cook avait expliqué qu’il serait impossible de produire l’iPhone en Amérique, car il n’existe pas (ou plus) d’ouvrier suffisamment qualifié pour rivaliser avec la main d’œuvre chinoise. Aujourd’hui, les fournisseurs confirment qu’il s’agit d’un véritable challenge. 

Trump ne comprend pas que les États-Unis ne sont plus suffisamment compétitifs

En Chine, il est possible de recruter des dizaines de milliers d’ouvriers en quelques semaines seulement, ce qui permet de s’adapter très rapidement à une évolution de la demande. De même, la relocalisation des usines Apple aux États-Unis ne créerait pas nécessairement de l’emploi, car la production serait probablement déléguée à des machines. 

Apple crée de nombreux emplois en Amérique

Au contraire, à l’heure actuelle, Apple crée de nombreux emplois aux États-Unis. 2 millions de postes ont été créés pour des ingénieurs, des livreurs, et des employés d’Apple Store et de call-centers. La firme travaille également en partenariat avec 8000 fournisseurs américains. Le rêve de Trump est donc non seulement irrationnel, mais qui plus est infondé. 

Source

4 réflexions sur “Trump : la fabrication de l’iPhone en Amérique impossible ?”

    1. L’idée n’est pas de se faire de l’argent, mais ramener les emplois aux States.

      Pour revenir sur le commentaire de Rey, c’est vrai qu’il n’est pas infondé mais un peu trop idéaliste (et non naïf). Apple ne réduira pas sa marge pour les beaux yeux de Trump afin d’employer des américains, sans parler de construire de nouvelles usines d’assemblage.

      D’une, ça coûterait trop cher de reconstruire des locaux, deux ça plairait pas aux actionnaires que le chiffre d’affaire grimpe moins vite (surtout vu l’absence d’innovation d’Apple qui dope pas les ventes) et la Chine se laissera pas faire d’avoir je ne sais combien de milliers de sans-emploi du jour au lendemain.

      1. L’idée c’est quand même de financer le pays. Après quand t’as le pognon, tu peux même te permettre de créer des emplois bidons ou exonérés de charge (coucou les emplois jeunes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page