Le cabinet IDC annonce qu’un total de 86,2 millions de wearables a été écoulé au cours du deuxième trimestre de 2020 ; contre 75,5 millions il y a un an : soit une hausse de 14,1%. Enfin, le cabinet indique que le coronavirus (COVID-19) a boosté les ventes de certains constructeurs, car les services proposés sur les wearables (surtout ceux qui concernent la santé et l’activité physique) ont été très utilisés par les utilisateurs au cours de la période.