L’iPhone 4S émet trois fois plus de rayonnements que le Samsung Galaxy S3

radiations LiPhone 4S émet trois fois plus de rayonnements que le Samsung Galaxy S3

L’iPhone 4S et le Samsung Galaxy S3 ont été comparés de maintes façons : puissance, capacités diverses, rapidité etc., chacun présentation avantages et inconvénients. Mais l’équipe responsable du développement du projet Tawkon a publié un rapport concernant le SAR (« Specific Absorption Rate ») (ou en français le DAS pour « débit d’absorption spécifique ») des smartphones les plus populaires du moment.

Et voici le résultat :

sar LiPhone 4S émet trois fois plus de rayonnements que le Samsung Galaxy S3

Comme vous le voyez, tandis que le Samsung Galaxy S3 ne présente un DAS que de 0,34 watt par kilogramme, l’iPhone 4S en est trois fois plus haut et présente un DAS de 1,11 watts / kilogramme.

Rappelons que au sein de l’Union Européenne la limite de DAS est de 2 watts / kilogramme en moyenne, sur 10 grammes de tissu. Aux Etats-Unis cette limite, imposée par la FCC, est de 1,6 watt / kilogramme sur 1 gramme de tissu.

Bien sur aucune preuve n’a été  donnée concernant l’effet des rayonnements des téléphones portables sur le corps humain sur le long terme et la polémique est toujours d’actualité. Mais pour des raisons de prévention des limites sont données aux constructeurs qui se doivent de respecter les exigences des différents pays à travers le monde.

 

6 réflexions sur “L’iPhone 4S émet trois fois plus de rayonnements que le Samsung Galaxy S3”

  1. Pour ne pas risquer une confusion, il aurait été préférable de mettre « rayons », « ondes » ou « rayonnement » à la place de « radiation ». C’est tout à fait bon en français, mais comme on a tendance à assimiler radiations à rayonnement de particules…

    1. C’est exactement ce que je me suis dit tout a l’heure, mais je ne suis plus disponible pour corriger, je le ferai des que possible merci :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page