iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?

passbook puce nfc iphone 5 iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?

Un nouveau rapport du site AppleInsider montre que la nouvelle application Passbook présente dans iOS 6, permettra aux commerçants de développer des applications afin de faciliter les transactions, sans passer par la technologie NFC. C’est ici le moyen pour Apple de créer un véritable portefeuille numérique et unique. Quand un analyste financier demandait à Tim Cook, en juillet, si l’application Passbook était une stratégie de l’entreprise pour déployer une plus grande infrastructure autour d’un portefeuille numérique, celui-ci répondait que c’était « une app clé » sans préciser davantage…

Ce rapport nous indique la volonté de la firme de Cupertino de ne pas utiliser la technologie NFC qui nécessite un équipement spécifique, mais plutôt d’utiliser le lecteur de code-barre traditionnel présent chez pratiquement tous les commerçants de la planète.

De plus, Passbook prend en charge la géolocalisation ainsi que l’espace-temps. Il est donc possible d’être alerté par notification push lorsqu’un coupon vient à expiration ou que vous pouvez utiliser un coupon à proximité de votre emplacement. Par exemple, votre carte d’embarquement est automatiquement ouverte lorsque vous entrez dans l’aéroport ou votre coupon de réduction s’affiche lorsque vous êtes sur le point de payer en caisse. Comme le montre Forstall avec Starbucks ci-dessous :

Passbook.2.090312 500x253 iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?

Pour les développeurs, il suffira de créer un fichier JSON (JavaScript Object Notation) pour décrire le billet. Il faudra ensuite remplir les différentes informations nécessaires comme le nom du propriétaire, le lieu d’achat, la date de validité…

Passbook.3.090312 500x647 iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?

Une fois les informations entrées, l’auteur devra signer numériquement son billet afin de le valider. Le document pourra ainsi être mise en forme et lisible à la fois sur votre bureau (comme ci-dessous), mais aussi dans n’importe qu’elle application et bien sûr dans l’application Passbook.

Passbook.4.090312 iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?

Mais là où iOS 6 apporte une plus value, c’est qu’il permet à l’auteur de mettre à jour son billet en temps réel. Il est donc possible de vous avertir d’un éventuel retard par notification push par exemple.

Passbook.6.090312 iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?

Avec ce système, il sera aisé pour les autres systèmes d’exploitation mobiles d’utiliser quelques caractéristiques des billets d’Apple. En propulsant Passbook dans iOS 6, la firme de Cupertino veut donner un avantage considérable aux utilisateurs iOS. Déjà, avec cette nouvelle app, Google Market est sensiblement distancé puisqu’elle permet aux développeurs de créer leur application sur mesure et aux commerçants de ne pas racheter du matériel en plus.

23 réflexions sur “iOS 6 : Pourquoi Passbook est supérieur à la technologie NFC ?”

  1. Je trouve ça plutôt malin de la part d’Apple.
    Pas de nécessité pour les commerçants de s’équiper d’un nouveau terminal.

    Voilà une idée bien pensée!

  2. Peut importe le réseau, Le commerçant n’aura aucuns investissement à faire, donc ÉNORME +, le fait que passbook utilise la localisation est aussi un énorme plus, pas besoin de chercher son billet etc… Il se présente tout seul, bref perso l’ios6 me fait déjà bien craqué en beta, alors la release va juste être énorme ! Déjà l’intégration de Yelp sur Siri(en France… Enfin) j’adore..

  3. Malins Apple !
    Car c’est vrais qu’avec NFC ça a des inconvénient. La, pas besoin de rajouter une puce dans le téléphone (qui nous fera des ondes en plus), et donc gain de place !

  4. Euhhhhh !!!
    Des gros doutes la !!!
    Il va falloir passer ses achats par apple !!
    Avec des compte commerçants aussi !!!
    En bref juste bon pour les grandes sociétés pas prêt d’acheter ton pain avec !
    Oui en bref une app de plus qui te sert 1 fois par ans !

    1. Non non, Apple met juste à disposition le service. Par exemple, tu peux commander un billet d’avion sur le net (sur le site Air France, soyons fou).

      Air France valide ton billet, et t’envoie un fichier JSON par mail. Depuis ton Mac ou ton iPhone, tu l’ajoutes à Passbook. C’EST TOUT. :)

  5. le nfc sa date quand meme… Donc Apple essaye d’innover et bien sur, essaye de s’en mettre plein les poches au passage. On peut pas leur en vouloir.

  6. Effectivement si ça signifie pas de matériel en plus pour l’utilisateur, mais surtout pour le commerçant , c’est un bon moyen pour être adopté par un grand nombre

  7. En fait passbook, c’est sans doute une solution (hyper astucieuse) de transition, le NFC n’étant jugé pour le moment comme immature par Apple. Car rien qu’en matière de géolocalisation, NFC a une réelle plus value : un geste volontaire, au moment ou on a vraiment besoin du service. La géolocalisation, bof : pas très précis (surtout indoor !!) et si y a trois magasins ds un rayon de 50 m ? c la cacophonie et donc un risque de rejet de l’utilisateur.
    @netlocal_net

  8. Supérieur à NFC??? Quel est le rapport? :D
    passbook est un service, NFC est un standard de techno wireless…
    les services NFC sont à inventer et l’éventail sera probablement bien plus large, pratique et ouvert que passbook pour peu qu’on le souhaite…
    Passbook serait d’ailleurs encore bien plus puissant AVEC le NFC…

    La question est pourquoi Apple n’intègre pas le NFC? Outre le fait qu’ils étaient à la bourre sur ce sujet, c’est sans doute qu’ils n’ont pas encore finalisé le moyen de rendre son implémentation/usage propriétaire ou en tout cas suffisamment business-locked pour en tirer un profit max.

    Apple fait de beaux produits et services ; mais arrêtez de bouffer ce discours marketing pseudo-technologique et de répandre ces fausses vérités débiles…

  9. Le soucis c’est que sa rend le payement plus lent et encore moins sécurisé qu’avec du nfc… Au japon, sa fait très longtemps que cette technologie et utiliser. pour prend le métro par exemple il suffit d’approché le téléphone et la borne et le tourniqué s’ouvre, je vois mal les gens chercher leurs app, l’ouvrir, chercher leurs ticket pour en suite le scanner avec leur code bar…

    Autre problème : que faire quand on a plus de batterie?

    Après il faut voir avec les banques et les compagnie, sa risque d’être difficile pour apple…

    Quoi qu’il, ce système a un concurrent de poids :
    Les cartes à puce, plus légère, petite, résistante, fiable, et par dessus le marché, c’est le premier moyen de payement dans le monde.
    Et c’est peut être sur ces mêmes cartes que le nfc peu s’imposer, une nouvelle génération de carte bleu avec une puce nfc pour faire de petits achat voit le jour.

    1. En effet, le souci de batterie n’est pas négligeable… pas d’avion pour le coup ;)

      M’enfin le souci reste le même pour la NFC, d’un coté.

  10. Un bémol: le Passbook utilise des codes-barres 2D (QR Codes, PDF17 et xxx). Or les marchands sont généralement équipé de lecteurs code à barre 1D (laser) et ne peuvent pas lire les codes 2D.

    Un marchand qui a un lecteur de code-à-barre 2D (caméra et non laser) devra faire reprogrammer sa caisse enregistreuse pour supporter ce mode de paiement.

    Pour ce qui est du NFC (absent du iPhone 5): Lâchez-moi les baskets!!! American Express (aux USA) m’avait donné un tag pour mon trousseau de clefs (Express Pay key fob). Ça a

  11. Un bémol: le Passbook utilise des codes-barres 2D (QR Codes, PDF17 et xxx). Or les marchands sont généralement équipé de lecteurs code à barre 1D (laser) et ne peuvent pas lire les codes 2D.

    Un marchand qui a un lecteur de code-à-barre 2D (caméra et non laser) devra faire reprogrammer sa caisse enregistreuse pour supporter ce mode de paiement.

    Pour ce qui est du NFC (absent du iPhone 5): Lâchez-moi les baskets!!! American Express (aux USA) m’avait donné un tag pour mon trousseau de clefs (Express Pay key fob). Ça a bien fonctionné en 2008-2009 avant que ces keyfobs ne soient désactivés. J’ai une carte MasterCard avec PayPass (depuis 2009) mais les marchands sont réticents à adopter cette technologie.

  12. (suite)

    Donc le keyfob Express Pay a cessé de fonctionner en 2009 quand American Express (USA) a abandonné ce programme.

    Ici au Canada j’ai une carte MasterCard avec le service PayPass. Ce service existe ici depuis 2008 (2006 aux USA). Visa a un service similaire (Paywave) depuis 2009. Or les marchands sont lents à adopter ce genre de technologie. Surtout qu’ici tous les équipements au points de vente ont dû être remplacés depuis que les banques canadiennes ont imposé la carte à puce. Or, si on a vu des marchands adopter paypass/paywave, plusieurs ont désactivé le lecteur NFC.

    MasterCard a offert le service QuickPay (pas de signature ou de NIP) pour des petites transactions (moins de 25 dollars) depuis 20 ans… sans succès. Les marchands n’en veulent pas.

    Alors, oui le Passbook a un avenir parce qu’il offre la géo-localisation (avec le WIFI la précision est de 100 mètres, le GPS est inutilisable à l’intérieur d’un bâtiment) qui va inciter le client à utiliser sa carte-fidélité virtuelle. Parce que l’intérêt pour le marchand est là: fidéliser sa clientèle et surtout cerner ses habitudes.

  13. (suite)

    Le keyfob d’American Express au USA a été abandonné après quelques mois (en 2009).

    Ici au Canada j’ai une carte MasterCard avec la technologie PayPass. Quelques marchands supportent cette technologie (Pétro-Canada depuis 2008) mais plusieurs marchands qui supportaient PayPass (ou PayWave chez VISA) ont quitté le navire et ont désactivé le lecteur NFC aux points de vente.

    Depuis 20 ans, MasterCard permettait aux marchands d’accepter la carte sans signature (ou NIP) pour de petits montants. Visa permet la même chose depuis 2007. Eh bien les marchands ne veulent pas de ce service.

    On voit bien que le problème n’est pas technologique mais psychologique dans l’esprit des commerçants.

  14. Les puces NFC ne sont pas encore adaptées pour la France, je ne connais pas de commerçants ni de bus et tram…dans ma ville de Nantes qui utilisent cette technologie, Passbook tire son avantage du fait qu’il ne faille aucun investissement matériel derrière. Ou du moins à faible coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page