Apple pourrait dire adieu à ses problèmes de batterie grâce au MIT

Apple batterie Apple pourrait dire adieu à ses problèmes de batterie grâce au MIT

Apple, comme de nombreux fabricants d’électronique grand public, fait face à un problème de taille quand il s’agit d’assurer l’autonomie de ses produits. Alors que la société fait très bonne figure avec ses MacBook Pro et ses MacBook Air, il en est tout autrement avec l’iPhone et avec l’Apple Watch. Jusque-là, la seule technique pour augmenter le temps hors charge des portables, consistait à les équiper de batteries plus grosses avec un impact esthétique certain.

Bien que la mode soit aux phablettes, si le vent tournait demain, une découverte de deux chercheurs pourrait bien se révéler être la solution du futur. Le Dr Wang Changan de l’université Tsinghua et le Dr Li Ju du MIT travaillent depuis longtemps sur l’augmentation de la capacité de nos accumulateurs lithium-ion. Ils se heurtaient à une barrière de taille : au fur et à mesure des utilisations, le lithium s’accumule sur les électrodes en graphite, limitant ainsi le potentiel du couple. L’aluminium serait un bien meilleur matériau pour remplacer le minéral actue. Son problème : une dilatation trop grande, rendant les accus instables.

La solution s’est révélée à eux lors d’une expérience ratée, en oubliant des nano particules d’aluminium dans une solution d’acide sulfurique et d’oxysulfate de titane. Le procédé a eu pour résultat de remplacer la couche d’oxyde d’aluminium par de l’oxyde de titane, résolvant non seulement le problème de contraction du métal, mais aussi celui de la durée de vie. Après 500 cycles de charge, les « piles » ainsi obtenues affichent quatre fois la capacité du couple utilisé. Une aubaine pour l’industrie de l’électronique qui va sûrement s’empresser de mettre à profit cette nouveauté.

Rêveriez-vous d’un iPhone avec une autonomie d’une semaine  ?

Source | Via

22 réflexions sur “Apple pourrait dire adieu à ses problèmes de batterie grâce au MIT”

  1. La blague !
    Enfin, ça serait quand même pas mal qu’ils s’y mettent sur l’autonomie de leur batterie !
    Depuis le temps qu’on en parle !

    1. @steph-972 t’es marrant toi, là on parle de scientifiques indépendants d’Apple, Apple fait des recherches en parallèle de milliers d’autres scientifiques qui veulent améliorer les batteries… C’est un problème complexe qui a besoin d’être testé, retesté et reretesté pour éviter les explosions des premiers iPhones ! Apprends à réfléchir à ce que tu lis avant de commenter sans savoir de quoi tu parles

  2. @benben44, la liberté d’expression n’est elle pas pour tous ? Je dis ce que je veux non ? Alors au lieu de mettre des commentaires qui servent à rien, recherche pourquoi les premiers iphone explosaient..(made in china pour info)
    A bon entendeur !

  3. « Après 500 cycles de charge, les « piles » ainsi obtenues affichent quatre fois la capacité du couple utilisé. »

    Hum donc on a une batterie qui grandie avec le temps ?? C’est pas un peu louche ? ^^

    1. @pierre : les 500 cycles de charge représentent un phase test pour vérifier la stabilité des batterie. Elle ne « gagne » pas de capacité, elle a toujours la même après ce test.

      1. C’est bien se qu’il me semblait ^^ mais bon la phrase est trompeuse quand même :/
        Limite je pense qu’après ces 500 cycles la batterie n’a plus que 95% de sa capacité par rapport au 80 % avec nos batterie actuel (d’ou les 4 fois plus ??)

  4. Bon, si je comprends bien, cette découverte va améliorer la tenue de nos batteries dans le temps ; pas leur rapport taille/capacité, non ?

    1. @Beyob : l’autonomie d’une batterie est liée à sa capacité. Pour simplifier, plus il a de milliampères, plus longtemps celle-ci sera capable de maintenir sa tension nominale. Ainsi oui, cette découverte améliore aussi le rapport taille/capacité.

      1. @Gabriel Tonin
        Oui, je suis au courant. Merci quand même de l’avoir expliqué, mais ici on parle bien de tenue suite à une succession de cycles de charges/décharges et non de la capacité des batteries sur un cycle. Il me semble ?

  5. Qui ne reverait pas d’un smartphone avec une autonomie superieur a 3-4j en intensif ???
    Biensur que ca viendra maintenant quand ?
    Et il y a aussi la question pr gagner le schmilblick: « est ce que ca rapportera autant de vendre des smartphones avec ce genre de batterie ? »
    C’est un peu comme pr nos bagnoles. On a de quoi faire mieux que l’essence ou le gpl ou meme l’lectricité avec des produits encore plus propre et impactant moind sur l’ecosysteme mais qui ne rapportent rien aux grosses multinationales donc on etouffe leur possibilitées.

  6. Pff tsai j’ai déjà fait ça en cours de chimie au lycée c’est pas révolutionnaire seulement si tu rajoute du pentane du cyclohexane et du 3-methylbutanoïque bah ta batterie tient deux fois plus la charge

  7. « Pourrait pourrait pourrait »! Encore et toujours des suppositions pour faire saliver les possesseurs d’iPhone et les décevoir à la sortie de la bestiole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page