Les surprises cachées de la licence d’utilisation d’OS X El Capitan

el cap intro Les surprises cachées de la licence d’utilisation dOS X El Capitan

Version 10.11 d’OS X le système d’exploitation pour Mac d’Apple, El Capitan brille par sa stabilité et surtout par l’ajout d’une fonctionnalité appréciée par bon nombre d’utilisateurs : l’interaction poussée avec iOS.

Si lors de son installation il est nécessaire d’accepter le contrat de licence qui lie l’utilisateur à Apple par le biais de son logiciel, beaucoup cochent la case d’acceptation sans prendre le temps de lire au préalable ledit contrat. Robb Shecter, développeur et également avocat du barreau américain avec 20 ans d’expérience dans ses bagages a décidé de décortiquer la licence d’El Capitan et vous serez surpris de lire ce qu’il y a découvert.

elcapitan contrat licence Les surprises cachées de la licence d’utilisation dOS X El Capitan

En effet, d’après les premières conclusions de l’analyse de l’avocat, des dires d’Apple l’utilisateur final n’est pas possesseur d’El Capitan, mais il « l’emprunte » et il en va de même pour toutes les applications estampillées de la pomme présentes au sein de son système d’exploitation.

De plus, s’il est possible de faire tourner El Capitan sur une une machine virtuelle, Apple limite par le pouvoir de son contrat de licence cette possibilité à deux machines virtuelles et sur un seul ordinateur.

el capitan virtualisation Les surprises cachées de la licence d’utilisation dOS X El Capitan

De surcroît ces machines virtuelles ne doivent pas être utilisées dans le cadre d’une activité commerciale et lucrative. La rédaction d’AppSystem a retenu une petite liste proposant quelques exemples des clauses liant l’utilisateur à Apple au travers du contrat de licence d’OS X El Capitan :

  • Impossibilité d’utiliser El Capitan avec d’autres copies illégales de logiciels
  • Obligation du respect des lois locales lors de l’utilisation d’OS X
  • Impossibilité d’expédier El Capitan dans les pays sous embargo, comme le Soudan ou l’Iran
  • Impossibilité d’utiliser El Capitan pour assurer le fonctionnement d’une centrale nucléaire (civile comme militaire)
  • Si l’utilisateur enfreint les règles, l’accord avec Apple est terminé et il doit tout effacer immédiatement
  • L’utilisateur ne peut faire qu’une copie d’El Capitan
  • Interdiction d’installer OS X El Capitan sur du matériel non certifié Apple

La liste complète étant disponible sur le blog officiel (en anglais) de Robb Shecter, il est peu probable que l’utilisateur commun soit concerné par ces multiples interdits.

Que pensez-vous de la politique d’Apple et du contrat de licence d’OS X El Capitan ?

Source

5 réflexions sur “Les surprises cachées de la licence d’utilisation d’OS X El Capitan”

  1. Au passage c’est pas nouveau cette charte … Elle y est depuis mac os x tiger
    Et les logiciels craqué ne marcherai pas dessus ? J’ai el capitan craqué aussi alors! Sinon faut m’expliquer ! Ptdr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page