fbpx

3D Touch : Immersion porte plainte contre Apple pour infraction de brevet

3D touch e1455288675931 3D Touch : Immersion porte plainte contre Apple pour infraction de brevet

L’entreprise Immersion, spécialisée dans les technologies haptiques, vient de porter plainte contre Apple auprès de l’International Trade Commission. La Pomme est accusée d’avoir plagié 3D Touch. 

Introduite avec l’iPhone 6s, 3D Touch est la principale « innovation » du dernier smartphone d’Apple. Cette technologie de retour haptique permet de doser l’intensité des pressions sur l’écran tactile afin de proposer à l’utilisateur davantage d’interactions.

Infraction de brevet

En réalité, il se pourrait qu’Apple ait dérobé cette nouvelle technologie à l’entreprise américaine Immersion. Cette dernière a déposé plusieurs brevets décrivant des systèmes très similaires au fonctionnement de 3D Touch.

Les brevets concernés sont l’U.S. Patent 8,619,051 « Haptic Feedback System with Stored Effects », 8,773,356 « Method and Apparatus for Providing Tactile Sensations » et 8,659,571 « Interactivity Model for Shared Feedback on Mobile Devices ».

Vendeur de licences

Par conséquent, la firme vient de porter plainte contre Apple auprès de l’ITC. Le CEO Victor Viegas réclame des dommages et intérêts, mais également l’achat d’une licence par la Pomme.

En effet, Immersion n’a pas réellement créé de technologie haptique comme 3D Touch, mais plutôt des concepts généraux. Elle a pour habitude d’autoriser les autres entreprises à les utiliser en leur vendant des licences. Par le passé, la compagnie a déjà porté plainte contre Sony et Microsoft afin de les forcer à passer ce type d’accord.

Si Apple accepte d’acheter cette licence, Immersion recevrait un pourcentage sur chaque vente d’iPhone utilisant le 3D Touch. On comprend mieux les motivations de cette entreprise.

Pensez-vous que la plainte soit justifiée ?

Source

5 réflexions sur “3D Touch : Immersion porte plainte contre Apple pour infraction de brevet”

  1. Si il au vol d idée y a vol quand même ! Donc oui Apple doit raquer si une idée n émane pas de leurs bureau d étude ! Ca s appelle être juste !

  2. Les brevets sont en rien liés au 3D Touch, mais au retour haptique de celui-ci pour informer l’opérateur qu’il a activé qqch.
    En soit, c’est le meme brevet violé pour le retour haptique du Force Touch sur MacBook (notez la créativité du stagiaire nom chez Apple)… et ça m’étonnerai pas du tout qu’ils aient attendu que ca soit porté sur iPhone pour se faire plus de thune que sur les quelques MacBook.

    D’ailleurs, y’a rien de phénoménal parce que les vibrations des touches clavier, ça aussi c’est du retour haptique d’infos… et ça fait des années que cest la.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page