Apple pourrait transférer sa production d’iPhone à Pegatron pour contourner l’interdiction de vente des iPhone en Chine

Par Karim Bensfia , le 14 décembre 2018 , mis à jour le 14 décembre 2018 — chine, foxconn, Pegatron, Wistron - 3 minutes de lecture

pegatron travailleurs Apple pourrait transférer sa production diPhone à Pegatron pour contourner linterdiction de vente des iPhone en Chine

Photo : Qilai Shen/Bloomberg

Apple pourrait transférer une grande partie de sa production d’iPhone à Pegatron afin de contourner l’interdiction provisoire de vente des iPhone en Chine qui a été prononcée par un tribunal en Chine ce lundi. En effet selon un rapport effectué par Nikkei, les iPhone assemblés par Foxconn et Wistron enfreignent deux brevets de Qualcomm. Brevets qui ne sont pas enfreints par Pegratron, ce qui a d’ailleurs été confirmé par Qualcomm. Ce transfert de production permettrait donc à Apple de continuer à vendre ses iPhone en Chine.

D’après nos sources, Pegatron possède un accord avec Qualcomm qui inclut les deux brevets qui sont au centre de l’affaire. Un premier brevet concerne le redimensionnement des photos et le deuxième concerne la gestion de diverses applications sur un écran tactile. Apple a donc la possibilité de contourner cette interdiction en transférant sa production à Pegraton si elle y est forcée.

qualcomm Apple pourrait transférer sa production diPhone à Pegatron pour contourner linterdiction de vente des iPhone en Chine

Selon le rapport de Nikkei, Foxconn et Wiston ont eux aussi des accords avec Qualcomm, mais ceux-ci ne couvrent pas tous les brevets, et seul Pegatron possède un accord complet avec le fabriquant américain. Rappelons que Qualcomm est une société spécialisée dans la conception et la mise en place de solutions de télécommunications et de processeurs pour mobiles. Elle est actuellement leader sur la technologie 3G/4G, mais également leader sur le marché des processeurs, en effet les puces Snapdragon équipent aujourd’hui la plupart des smartphones fonctionnant sous Android.

Selon le rapport toujours, Apple serait en discussion avec Pegatron depuis quelques jours, mais le problème majeur qui se pose est que Pegatron n’a pas la même capacité de production que Foxconn et Wiston ce qui placera Apple dans une situation très inconfortable. Sans parler du fait que le transfert de production sera assez fastidieux à mettre en place dans un délai aussi court.

Nikkei estime qu’Apple pourrait perdre plus de 5 milliards de dollars de revenues si l’interdiction est effectivement appliquée. En revanche, si Apple décide de transférer sa production d’iPhone à Pegatron les pertes seront bien entendues bien inférieures. Mais on ne s’en fait pas trop pour eux.

Rien est joué cependant et Apple va tout tenter devant la court pour faire annuler cette interdiction. Il est également très probable qu’Apple utilise toutes les solutions juridiques à sa disposition pour faire durer l’affaire et se laisser le temps de trouver une solution viable.

Karim Bensfia

Fondateur et rédacteur chez AppSystem, je suis spécialisé dans l'univers des smartphones. Inconditionnel d'Apple et de ses produits, je partage avec toujours autant de plaisir mes infos et analyses sur le monde passionnant du mobile.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.