Le FBI affirme qu’il ne peut toujours pas déverrouiller les iPhone du tireur de Pensacola

ios 7 passcode lock heros 1000x750 Le FBI affirme quil ne peut toujours pas déverrouiller les iPhone du tireur de Pensacola

Le FBI affirme qu’il n’est toujours pas en mesure de déverrouiller les iPhone du tireur saoudien, Mohammed Saeed Alshamrani, qui a fait plusieurs morts à la base aérienne navale militaire de Pensacola en décembre 2019. En effet, les chiffrements placés dans iOS rendent la tâche difficile aux force de l’ordre.

Ainsi, Christopher Wray, le directeur du FBI, a indiqué lors d’une audience devant le comité judiciaire de la Chambre, que la police fédérale américaine « est actuellement engagée avec Apple en espérant voir si nous pouvons obtenir une meilleure aide de leur part afin d’avoir accès à ce téléphone ».

Les iPhone du tireur sont deux anciens modèles, à savoir un iPhone 5 et un iPhone 7, que le FBI essaye toujours de déverrouiller. Les forces de l’ordre pouvaient facilement faire le travail avec des sociétés tierces comme la firme israélienne Cellebrite ou l’outil GrayKey de Grayshift ; ce qu’ils n’ont toujours pas fait.

Depuis lors, il est indiqué que le FBI a réussi à déverrouiller deux iPhone 11 dans deux cas différents, ce qui donne l’impression que le bureau traîne les pieds avec l’affaire de Pensacola afin d’essayer de faire pression sur Apple pour qu’il brise son cryptage.

Toujours sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page