Par erreur, une étude d’Apple a recueilli trop de données auprès des participants

Par Marc Olivier Telfort , le 29 décembre 2020 , mis à jour le 29 décembre 2020 — Bug, bugs, étude, études, santé - 3 minutes de lecture

 Par erreur, une étude dApple a recueilli trop de données auprès des participants

L’année dernière, Apple s’est associé à l’Université du Michigan pour lancer l’étude Apple Hearing Study axée sur l’examen des facteurs ayant un impact sur la santé auditive. À présent, Apple et l’Université du Michigan contactent les participants pour les informer d’un bug qui a entraîné le partage de données historiques avec Apple.

Pendant le processus d’inscription, les participants ont donné leur consentement à la collecte de certains types de données comme : le niveau sonore des écouteurs, le niveau sonore environnemental, la fréquence cardiaque et d’entraînement. Le consentement pour ces types de données était nécessaire pour aider les chercheurs à comprendre le lien entre l’exposition sonore à long terme et son impact sur la santé auditive.

Mais, un « bug » dans l’application Apple Research a amené l’étude Apple Hearing à collecter « involontairement » jusqu’à 30 jours de données historiques pour les types de données autorisés.

Voici l’e-mail reçu par les participants :

Nous vous remercions de votre participation à l’étude d’Apple sur l’audition. Lorsque vous vous êtes inscrit à l’étude, vous avez donné votre consentement pour la collecte de certains types de données sur le niveau sonore des écouteurs, le niveau sonore de l’environnement, la fréquence cardiaque et l’activité physique. Ces données sont collectées pour aider les chercheurs, dont la liste figure dans le formulaire de consentement, à comprendre le lien entre l’exposition aux sons à long terme et son impact sur la santé auditive. Nous avons récemment appris qu’en raison d’un bug, après l’inscription à l’étude, l’étude d’audition d’Apple a involontairement recueilli jusqu’à 30 jours de données historiques pour ces types de données autorisés. L’étude n’a collecté des données qu’après avoir obtenu votre consentement. Cependant, le formulaire de consentement à l’étude ne précise pas que des données historiques seront collectées.

Le bug a maintenant été corrigé grâce à une mise à jour de l’application de l’étude et les données historiques reçues jusqu’à présent ont été supprimées. Nous nous engageons à respecter votre vie privée et nous continuerons à surveiller et à supprimer toute donnée historique supplémentaire si elle est reçue jusqu’à ce que vous mettiez à jour votre application Apple Research. Veuillez mettre à jour votre application Apple Research avec la dernière version pour recevoir le correctif.

À aucun moment Apple n’a eu accès à des informations collectées à partir de l’application Apple Research qui pourraient vous identifier directement. Veuillez vous référer au formulaire de consentement de l’étude pour obtenir des détails supplémentaires sur les données collectées, la manière dont vos données sont stockées et les personnes avec lesquelles vos données pourraient être partagées aux fins de l’étude.

Apple et l’Université du Michigan encouragent les participants à l’étude à installer la dernière version de l’application Apple Research. Elle est disponible uniquement sur l’App Store américain ; puisque les études en rapport avec la santé sont effectuées par Apple exclusivement aux États-Unis (pour l’instant ?).

Marc Olivier Telfort

Amoureux de l'informatique, de la psychologie et plus généralement de l'high-tech. Je suis rédacteur chez appsystem.fr et app4phone.fr. Fan inconditionnel des produits Apple, j'essaye de transmettre ma passion au travers de mes publications.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.