Apple lance une étude qui vise à déterminer si Apple Watch peut détecter le COVID-19

Apple Watch Series 6 Rouge Apple lance une étude qui vise à déterminer si Apple Watch peut détecter le COVID 19

En septembre 2020, Apple a déclaré qu’il allait collaborer avec le Seattle Flu Study et l’Université de Washington pour déterminer si l’Apple Watch peut prédire les maladies respiratoires liées à un virus, y compris le coronavirus (COVID-19). En effet, la phase des recrutements a débuté.

L’Apple Watch peut-elle détecter le COVID-19 ?

L’étude recrute actuellement des participants. Ces derniers (seront des bénévolats) doivent habiter dans la grande région de Seattle et doivent être âgés de 22 ans ou plus. Les participants devront porter à tout moment une Apple Watch (qui sera fournie par l’étude et uniquement pour le temps de l’étude), accepter la collecte quotidienne (jour et nuit) des informations de santé et d’activité (fréquence cardiaque, nombre de pas effectués…) et remplir des questionnaires dans l’application Apple Research.

Par conséquent, l’étude va utiliser les données collectées à partir du capteur d’oxygène dans le sang et du moniteur de fréquence cardiaque de l’Apple Watch Series 6 dans le souci d’essayer de trouver des modèles pouvant servir de signaux précoces de conditions respiratoires, y compris le COVID-19.

Si un participant tombe malade au cours de l’étude, il recevra un écouvillon nasal gratuit à domicile pour être testé au COVID-19 et d’autres maladies respiratoires. Outre, il lui sera demandé de prendre des mesures de santé supplémentaires à l’aide de son Apple Watch. L’étude devrait durer 6 mois environ et les volontaires doivent disposer d’un iPhone 6s au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page