Des employés d’Apple disent qu’ils quitteront l’entreprise, car elle refuse le télétravail

Apple Apple Park Des employés dApple disent quils quitteront lentreprise, car elle refuse le télétravail

Alors que la vaccination contre le coronavirus (COVID-19) progresse aux États-Unis (et également dans le reste du monde), Apple encourage ses employés à reprendre le travail en personne. Cependant, tout le monde ne semble pas être disposé à retourner au bureau. Il y a même certains employés qui disent qu’ils quitteront l’entreprise, car elle refuse les demandes de travail à distance.

En effet, dans un nouveau rapport publié par le site The Verge, il a été révélé qu’Apple refuse encore plus de demandes d’employés qui souhaitent continuer à travailler à domicile au lieu du nouveau modèle hybride (3 jours de travail en personne et deux jours de travail à distance). Dans une chaîne Slack (une plateforme de communication collaborative) qui compte 6 000 membres, une dizaine des employés affirment qu’ils quitteront Apple si l’entreprise ne retourne pas sur sa décision.

Un employé a déclaré qu’il était actuellement dans un logement en vertu de la loi américaine sur les personnes handicapées qui leur permettait de travailler à domicile (« ADA », équivalent des contrats spécifiques MDPH en France), explique qu’Apple est revenu sur cette exception et qu’il devra donc quitter son poste au mois de septembre.

Apple donne 30 jours aux employés pour trouver un nouvel emploi au sein de l’entreprise si leur équipe actuelle refuse un accommodement médical. Mais un employé a déclaré sur la chaîne Slack qu’il n’y a pas de postes disponibles pour des travaux à distance au sein de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page