Vidéo – Quand un homme maltraite des iPhones à l’aide d’élastiques

Dans la saga « je détruis des appareils pommés et je mets la vidéo sur youtube », la vidéo qui suit n’est franchement pas mal classée. C’est en fait l’histoire d’un homme, qui adore les élastiques. Avec ces fameux élastiques, ils fabriquent des armes rudimentaires qu’il expérimente sur des iPhones.

Âmes sensibles s’abstenir.

[youtube lgzwas0GmaY 500]

« J’ai pris pas mal de soins à vous montrer ce qu’il y a à l’intérieur de l’appareil » s’amuse t’il à dire. Au pire, si il n’est pas content de posséder un iPhone, nous serions heureux de lui rendre service n’est-ce pas ?

via Gizmodo

29 réflexions sur “Vidéo – Quand un homme maltraite des iPhones à l’aide d’élastiques”

  1. Ben que ça me regarde pas ce que font les gens aec leur iPhone… je trouve ça pas respectueux envers les gens qui sont en difficulté financière. Si tu veux le faire, garde le pour toi.

  2. Ouais, si ça l’amuse tant mieux pour lui…
    Si seulement il faisait ça spécialement avec des iphones pour revendiquer quelque chose ou pour une raison particulière cela aurait un minimum de sens, mais la c’est sans intérêt…

  3. C est des vieux iPhone qui ne marche plus il devrait faire cela avec des iPhone 4
    Mais la ca couterai 1300€ alors qu un ou un 3G ne val plus rien!!!

  4. Encore un pauvre con qui ne sait pas quoi faire pour se faire remarquer heureusement que la connerie ne tue pas car il serait mort depuis un moment. 

    1. Mais non faut pas dire ça, même ceux qui croient vraiment -et achètent vraiment!- que les trucs comme l’ipad on une utilité sont des gens comme toi et moi!

      Ah? C’était pas pour ça?

  5. C’est qu’un iPhone, un objet, rien d’autre …. Et il le démontre bien :-) ! Le miens que j’ai payer Plien pot, n’est qu’un objet j’vais pas mourir si il lui arrive quelque chose !

    Bonne santé et soyez heureux ! C’est plus important ;-)

    J’aime la video ! Déjà fait ricocher un iPhone dans l’eau ! Un saut et plouf !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page