Apple défend sa technologie de streaming contre Emblaze

conflit brevet Apple Emblaze Apple défend sa technologie de streaming contre Emblaze

La firme à la pomme est de nouveau impliquée dans un conflit de brevet. Cette fois, Apple défend l’utilisation de son service de streaming HTTP contre Emblaze, Ltd., rapporte Bloomberg.

Apple devra en effet défendre sa technologie de streaming utilisée par MLB, ESPN et autres contre un conflit de brevet avec Emblaze.

Plus précisément, l’avocat de Emblaze a accusé Apple d’utiliser sa technologie de streaming vidéo sur des services liés au sport comme WatchESPN et MLB At Bat qui diffusent du contenu en direct sur ​​des applications pour iPhone, iPad, Apple TV, etc.

La société affirme que son brevet 2002 est violé par la technologie HLS d’Apple et qu’Apple a développé sa technologie des années après que le brevet de Emblaze ait été déposé.

En réponse aux accusations d’Emblaze, l’avocat d’Apple affirme que la firme à la pomme est prise pour cible à cause de son succès et qu’Emblaze essaie tout simplement de compenser son manque de succès par un procès, ajoutant qu’il avait l’intention de prouver qu’aucun des services qui utilisent la technologie d’Apple ne viole le brevet d’Emblaze. Affaire à suivre donc.

Mais sinon, pensez-vous que les accusations de Emblaze puissent être fondées ?

9 réflexions sur “Apple défend sa technologie de streaming contre Emblaze”

  1. Bien sur quand c’est Samsung qui est accusé ils sont coupables ce sont des copieurs mais quand c’est Apple les « victimes » sont juste jalouses du succès d’Apple et elles veulent juste se faire de l’argent…
    Les Apple fanboys sont juste ridicules

  2. Sauf que Bob le gars qui as dit ça sauf erreur de ma part c’est pas un « Apple fanboys » mais l’avocat de la firme à la pomme :)
    Et puis à chaque procès pratiquement ils gagnent bizarrement donc je pense qu’il y a rapport de cause à effet

  3. Il faut arrêter de croire qu’Apple est tout beau tout rose !! C’est une multinationale et ce genre d’entreprises copie bien souvent les idées des plus modestes. Avec de tels avocats ils n’ont rien à craindre s’ils sont attaqués pour des histoires de brevets ou de plagias. Les procès comme tels sont gagnés d’avance donc ils peuvent forcément se permettre de genre de choses. Voilà tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page