Les utilisateurs de Dropbox peuvent maintenant y éditer leurs PDF

adobe dropbox 10 9 15 Les utilisateurs de Dropbox peuvent maintenant y éditer leurs PDF

Les utilisateurs de Dropbox qui stockent des fichiers PDF sur leurs comptes cloud ​​seront désormais en mesure d’ouvrir, éditer, sauvegarder et partager ces fichiers directement à partir de cette source, en utilisant les applications Adobe Acrobat et Acrobat Reader. C’est juste la première phase d’un nouveau partenariat entre Adobe et Dropbox.

Le service est maintenant disponible pour les utilisateurs Windows et Mac:

« Cela signifie que vous pouvez faire plus avec vos fichiers PDF, où que vous soyez. Vous ne perdrez pas de temps à attendre pour revenir à votre ordinateur pour surligner, signer un contrat par voie électronique ou ajouter des commentaires à une maquette de conception. »

« Et plus besoin d’imprimer un PDF pour le commenter, le numériser ou l’envoyer en pièce jointe d’un mail. Au lieu de cela, vous serez en mesure d’ouvrir un fichier PDF à partir de Dropbox, de le modifier en utilisant les applications Adobe, puis d’enregistrer et de partager votre travail facilement à travers Dropbox. »

dropbox adobe Les utilisateurs de Dropbox peuvent maintenant y éditer leurs PDF

En outre, Dropbox et Adobe prévoient d’offrir le même genre de support pour les utilisateurs iOS dans un proche avenir:

« Dans les prochains mois, vous serez en mesure d’annoter et commenter des fichiers PDF stockés dans Dropbox à partir de votre iPhone ou iPad, en utilisant Acrobat Reader mobile. »

Cela va t-il vous faciliter la vie et augmenter votre productivité ?

Source | Via

1 réflexion sur “Les utilisateurs de Dropbox peuvent maintenant y éditer leurs PDF”

  1. Ha oui. Très bonne nouvelle. Dropbox ne cesse d’évoluer régulièrement, et toujours dans la bonne direction. Je l’utilise tous les jours pour mes affaires, en fichiers partagés dans 10 pays, et jamais un problème à ce jour. Je conseille vivement ce cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page