Le FBI n’apprécie pas le chiffrement de bout en bout d’iCloud proposé par Apple

Par Marc Olivier Telfort , le 12 décembre 2022 , mis à jour le 13 décembre 2022 — confidentialité, fbi, fbi apple, icloud, sécurité - 2 minutes de lecture

Nouvelles Protections de Donnees Puissantes Proposees par Apple Le FBI napprécie pas le chiffrement de bout en bout diCloud proposé par Apple

Apple a annoncé qu’il va renforcer la sécurité des utilisateurs en proposant de nouvelles protections de données puissantes, notamment le chiffrement de bout en bout pour les sauvegardes iCloud, les photos, les messages et plus encore. Cette nouvelle vague de protections de données dérange le FBI.

C’est ainsi que dans une déclaration faite au Washington Post, le FBI dit être « profondément préoccupé par la menace que représentent le chiffrement de bout en bout et le chiffrement à accès unique » pour iCloud (et d’autres services). « Cela entrave notre capacité à protéger le peuple américain contre des actes criminels allant des cyberattaques et de la violence contre les enfants au trafic de drogue, au crime organisé et au terrorisme. À l’ère de la cybersécurité et des demandes de sécurité dès la conception », le FBI et ses partenaires chargés de l’application de la loi ont besoin « d’un accès légal par design», a poursuivi la police fédérale américaine.

Toutefois, certaines organisations sont du côté d’Apple. C’est surtout le cas de l’Electronic Frontier Foundation (EFF), qui acclame Apple pour avoir annulé son projet d’analyser les photos des utilisateurs pour lutter contre la pédopornographie. En ce sens, l’ONG internationale de protection des libertés sur Internet raconte :

« Les entreprises devraient cesser d’essayer de résoudre la quadrature du cercle en mettant des mouchards dans nos poches à la demande des gouvernements, et se concentrer sur la protection de leurs utilisateurs et des droits de l’homme. Aujourd’hui, Apple a fait un grand pas en avant sur ces deux fronts. Il existe un certain nombre de choix de mise en œuvre qui peuvent affecter la sécurité globale de la nouvelle fonctionnalité, et nous allons pousser Apple à s’assurer que le chiffrement est aussi fort que possible. Enfin, nous aimerions qu’Apple fasse un pas de plus. L’activation par défaut de ces fonctions de protection de la vie privée permettrait à tous les utilisateurs de voir leurs droits protégés. »

coque iphone 14 Le FBI napprécie pas le chiffrement de bout en bout diCloud proposé par Apple

Marc Olivier Telfort

Amoureux de l'informatique, de la psychologie et plus généralement de l'high-tech. Je suis rédacteur chez appsystem.fr et app4phone.fr. Fan inconditionnel des produits Apple, j'essaye de transmettre ma passion au travers de mes publications.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.