fbpx

Tim Cook accuse le système fiscal américain

tim cook senat Tim Cook accuse le système fiscal américain

Plus tôt ce mois-ci, nous vous disions que Tim Cook devait se rendre à Washington devant le sous-comité du sénat afin de défendre Apple concernant l’évasion fiscale de la société.

C’est en ce moment même que Tim Cook donne son discours, et accuse la fiscalité américaine d’être en retard sur l’ère numérique.

Le PDG d’Apple a commencé par défendre sa société :

Je suis fier de représenter Apple ici. Avec des recettes internationales d’Apple deux fois plus grandes que les recettes intérieures, nous nous sommes souvent demandé « Si Apple est encore une société américaine ? À cela, je réponds un oui catégorique. Nous sommes fiers d’être une
entreprise américaine.

Puis il précise au comité que Apple est le plus gros payeur d’impôts des USA.

Nous payons chaque dollar d’impôt que nous devons, et nous obéissons à la fois à l’esprit et la lettre de la loi fiscale.

Puis finit par donner son avis sur le système fiscal américain actuel :

Le code des impôts n’a pas suivi le rythme de l’ère numérique, déclare Tim Cook, en disant qu’une partie du problème, c’est la loi du code fiscal existant.

Apple a toujours cru dans le simple, pas le complexe. C’est dans cet esprit que nous vous recommandons une spectaculaire révision du système fiscal existant. Et nous faisons cette recommandation avec les yeux grands ouverts, et sachant que le taux d’imposition d’Apple va augmenter aux États-Unis.

9 réflexions sur “Tim Cook accuse le système fiscal américain”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page