Foxconn déploie les « Foxbots » pour fabriquer l’iPhone 6

Foxconn Foxconn déploie les « Foxbots » pour fabriquer l’iPhone 6

D’après le site chinois ithome.com, 10 000 nouveaux robots, nommés les « Foxbots », seraient sur le point d’être déployés par Foxconn sur les lignes de production de la prochaine génération d’iPhone d’Apple, l’iPhone 6.

Chaque Foxbot serait capable d’assembler en moyenne environ 30 000 iPhone et aurait coûté à Foxconn entre 20 000 et 25 000 Dollars, soit 15 000 – 18 500 €.

L’acquisition de ces nouveaux robots s’inscrit dans le cadre du processus de robotisation de certaines productions entamé l’année passée par Terry Gou.

Il faut cependant prendre cette information avec un peu de réserve puisque 10 000 robots pouvant produite chacun 30 000 iPhone, cela équivaut à une production potentielle de 300 millions d’iPhone. Ce qui ferait beaucoup trop d’iPhone 6 à écouler pour Apple.

Par ailleurs, Foxconn qui serait chargé de produire les iPhone 6 de 4,7 et 5,5 pouces, aurait embauché 100 000 travailleurs en plus pour augmenter ses capacités de production.

Affaire à suivre !

7 réflexions sur “Foxconn déploie les « Foxbots » pour fabriquer l’iPhone 6”

  1. 30000 unité / Jours,mois Année ??? cela reste possible et jouable notamment si de grosses mise a jours sont opéré pour les autres produits de la marque

  2. Si je comprends bien, bientôt en aura une vague de licenciements d’humains non ? Ce qui veut dire que cette Foxconn aurait utilisé les humains pour gagner de l’argent puis utilisé cet argent pour remplacer ces humains par des robots ? C’est de cette façon qu’elle remercie ces employées.

  3. @Nemo
    Ce sont les règles du capitalisme tel qu’il est appliqué depuis plusieurs décennies. Tous les pays y sont passés à partir du moment où l’homme devient moins rentable. N’est il pas une ressource humaine dans toutes les entreprises ?

  4. D’un côté ce genre de taff, c’est un peu de l’esclavage. On ne va pas regretter d’en être sorti en France de ces usines la. Le travail à la chaîne remplace par les robots, ça reste une avancée. Qui veut sérieusement retourner en arrière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page